Julie TURIN


Une première expérience à six ans dans "Le Cercle de Craie Caucasien" mis en scène par Benno Besson au T.N.P. lui donne envie du spectacle, du théâtre.
Tout en suivant une formation à l'Ecole du Passage (Niels Arestrup), elle prend des cours de trapèze à l'Ecole Nationale de Cirque de Rosny. Elle sera lauréate du Festival Mondial du Cirque de Demain en 1993, et du Festival de Cirque de Wuhan (Chine) en 1994.
Au théâtre, elle joue sous la direction de Patricia Giros au T.J.S. de Montreuil dans "Barbe Bleue", puis "Voltige". Ensuite, elle participe à "La Fin des Monstres", une création de Jean-Paul Wenzel, au Théâtre des Fédérés de Montluçon, puis au Théâtre de l'Aquarium à Paris et au Festival In d'Avignon.
Au cinéma et à la télévision, on a pu la voir dans "Louise l'Insoumise "de Charlotte Silvera, "Il y a Maldonne" de John Berry, " Forza Roma" de
B. Garbuglia et I. Orano et "Beaumanoir" (série France 2).
En 2000, c'est la rencontre avec Christophe Lidon ; sous sa direction, elle jouera Rosina dans "La Trilogie de la Villégiature" de Goldoni (2000/2002), puis Sarah dans "Le Petit Violon" de Jean-Claude Grumberg au Théâtre de la Criée à Marseille, puis au Festival d'Avignon (2002).



Retour aux parcours artistiques